Le renard roux

Une renarde fait des bonds souples dans le pré. Elle est en pleine partie de chasse ! En m’apercevant, elle s’arrête pour faire un brin de causette. Merci, dame renard, je t’écoute.

En cette saison

Je chasse, je mange des baies, je marche beaucoup et je fais de longues siestes. Mes quatre renardeaux, nés au printemps, sont enfin devenus grands.

renardeaux

Mes renardeaux

Je leur apporte encore un peu de nourriture à distance mais bientôt je les laisserai se débrouiller seuls. Ils découvrent la forêt, ils hument toutes ces odeurs inconnues, écoutent et observent. Ils chassent déjà des grenouilles, des sauterelles ou des souris. Quant à moi, je troque mon pelage d’été pour une fourrure d’hiver, bien touffue et chaude. Avec elle, je double de volume !

une renarde et ses renardeaux:

 

Signe distinctif

MG_planche5

En chasse !

Mon ouïe extraordinaire et mon odorat affûté. Je peux entendre un campagnol gratter sous la neige ou même un ver de terre creuser son chemin…! Contrairement à toi, je me repère surtout avec les oreilles et la truffe. Cela me permet de flairer le danger au loin et de détecter la délicieuse odeur des proies. Le langage des renards passe aussi par l’odorat: chaque jour, on fait le tour de notre territoire pour y déposer des gouttes d’urine. Elles servent à signaler notre territoire et indiquer à un partenaire qu’il peut nous trouver ici. Quand j’explore les galeries souterraines construites par les blaireaux, je me repère dans le noir grâce à mes longues moustaches sensibles appelées vibrisses.

 

Voici comment le renard chasse ses proies sous la neige, impressionnant ! :

http://www.maxisciences.com/renard/l-039-impressionnante-technique-de-chasse-du-renard-roux-en-temps-de-neige_art31570.html

 

Pour bien m’observer

Je suis très discret et difficile à observer. Il te faut avant tout beaucoup de patience ! Durant tes balades en forêt et en campagne, sois attentif à tout ce qui bouge. Une autre technique consiste à disparaître dans le décor: installe-toi confortablement contre un arbre ou un rocher, avec des habits peu colorés, et ne bouge plus. Un conseil ? Mets-toi contre la direction du vent pour que ton odeur ne vole pas jusqu’à mes narines.

Pour savoir s’il y a un renard dans le coin, tu peux aussi chercher des indices :

empreinte

Empreintes sur la boue ou la neige

 

crotte

Crotte

plumes

Restes de repas: tas de plumes

 

Description

  • Taille : 5-7 kg, hauteur au niveau du dos de 35-40 cm
  • Aspect visuel : pelage brun-roux à argenté; gorge, ventre et bout de la queue blancs; oreilles pointues, truffe noire.
  • Bruit: je communique beaucoup avec les odeurs, mais aussi plus de 40 sons pour les occasions spéciales. Appeler un compagnon, avertir les renardaux que la nourriture arrive, signaler le danger… on dit que je jappe, ça ressemble à un aboiement aigu
  • Nourriture: omnivore: campagnols, souris, mulots, lapins, fruits, céréales grenouilles, vers de terre, poubelles dans les villes
  • Habitat : campagnes, forêts, villes

A découvrir

Le renard en quelques mots !

Qu’est-ce qu’il fait en hiver ?

Revenir à la page des articles